La Fédération

L’article 31 de la convention internationale des droits de l’enfant précise

 

« Les Etats parties reconnaissent à l’enfant le droit au repos et aux loisirs, de se livrer au jeu et à des activités récréatives propres à son âge, et de participer librement à la vie culturelle et artistique.

Les Etats parties respectent et favorisent le droit de l’enfant de participer pleinement à la vie culturelle et artistique, et encouragent l’organisation à son intention de moyens appropriés de loisirs et d’activités récréatives, artistiques et culturelles, dans des conditions d’égalité. »

 

Cet article à lui seul résume et cadre les raisons d’être des cafés des enfants.

Mais l’idée de café des enfants , provient d’un désir de fille de 12 ans , celui de pouvoir rencontrer et jouer aves des amis de son âge , librement, dans un café ouvert aux enfants et à tous , sans restriction avec la possibilité d’y amener son petit frère dont elle avait la responsabilité certains après-midi.

Cette envie et ce rêve éveillé , je les ai partagés , 30 ans plus tard en 1999 avec d’autres adultes qui souhaitaient participer à la création d’un lieu de vie où des adultes bienveillants accueilleraient les enfants.

C’est ainsi que Cafézoïde , le premier café des enfants a ouvert ses portes

le 1er aout 2002.

Fort de son succès, de nombreux adultes sollicitèrent Cafézoïde pour que d’autres cafés des enfants naissent ici et là.

En 2003, Cafézoïde a décidé de rester petit, unique, de ne pas dépasser 10 salariés, de prendre racine dans le 19ème, le seul arrondissement de Paris qui rajeunit pour donner toute son attention à l’aventure qu’il proposait aux enfants et d’aider tous les porteurs de projets à monter leur propre café des enfants, en partageant ses principes lors de réunions mensuelles gratuites.

8 années plus tard, trente cafés des enfants étaient nés .

Laisser un commentaire